Slide Heading
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Click Here
Slide Heading
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Click Here
.
Previous
Next

Rouge 5 & 6 Condominiums, Montréal | MSDL 

Diane Lafontaine a travaillé en tant qu’architecte pour la firme Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes pendant plusieurs années prenant part à plusieurs projets d’architecture résidentiel de grande envergure à Montréal dont le projet Rouge 5 & 6 Condominiums situé entre les rues Jean-Talon Ouest et Buchan à Montréal. Il s’agit de la construction de deux édifices de 12 étages chacun réunis par un stationnement souterrain et de l’aménagement d’un grand jardin commun. La phase 5 dont la construction s’est terminé en 2015 comprend 99 unités d’habitation et la phase 6, terminée en 2017, comprend 188 unités d’habitation. Le projet comprend également des espaces communs (piscine intérieure, sauna, gymnase, salle d’entrainement, salle multimédia, terrasse commune sur le toit aménagée avec SPA et BBQ ainsi que des toitures vertes.

LE SECTEUR

Le secteur Namur Jean-Talon, communément appelé le « Triangle » est situé dans l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce à Montréal à l’est de l’ancien hyppodrome de Montréal et à l’ouest de Ville Mont-Royal. Le secteur forme un triangle d’environ 40 hectares délimité par l’avenue Montains Sights au nord-ouest, la rue de la Savane au nord-est et le chemin de fer du Canadien pacifique (CP) au sud. Historiquement un secteur d’industries légères de magasins-entrepôts et de concessionnaires automobiles présentant un caractère plutôt destructuré, il se transforme progressivement depuis 2008 en quartier mixte avec une vocation résidentielle importante. La ville y réaménage des rues, aménage des parcs et trottoirs, y plante des arbres, arbustes et fleurs, améliorant la qualité de l’environnement bâti et par le fait même le sentiment de sécurité dans le secteur.

L’IMPLANTATION
Les deux édifices sont construits sur un site de forme quadrilatère convexe, c’est-à-dire un polygone dont tous les côtés sont inégaux. Les deux édifices ont leur façade principale sur la rue Jean-Talon Ouest et suivent l’alignement des édifices voisins. Les édifices ont également une façade sur la rue Buchan (au nord de Jean-Talon) qui s’aligne avec les façades des édifices voisins. Ces deux édifices (phase 5 et 6)  viennent enceintrer un grand jardin commun planté d’arbres et d’arbustes. Comme il s’agit d’un très grand îlot, un passage piéton public en dallage, situé au centre de ce grand jardin, permet de réunir la rue Jean-Talon Ouest et la rue parallèle au nord, la rue Buchan (et son parc de quartier).

L’ENVELOPPE DU BÂTIMENT
Les édifices sont fractionnés en plusieurs volumes de brique grise aux reflets métalliques et d’aluminium peint blanc et d’aluminium peint rouge aux entrées des édifices et sur les brise-soleil. Les garde-corps des balcons sont de verre translucide permettant plus d’intimité par rapport à l’espace public sur toutes les façades à l’exception de la rue Jean-Talon où les balcons sont en aluminium peint blanc pour permettre encore plus d’intimité compte tenu qu’il s’agit d’une artère très achalandée.

DU PUBLIC AU PRIVÉ
Le rez-de-chaussée des deux édifices implantés sur Jean-Talon Ouest est en retrait par rapport aux étages supérieurs et est complètement fenestré pour accueillir les halls d’entrée et des commerces de quartier, tandis que les étages supérieurs accueillant des logements comportent de très généreuses ouvertures fenestrées dans les murs de brique et d’aluminium. Les édifices implantés sur Jean-Talon et Buchan comportent un espace de transition, un espace gazonné planté d’arbres et/ou arbustes, entre l’espace public et l’espace privé – l’espace public étant le trottoir et la rue, et l’espace privé, les intérieurs des logements ou des commerces. Les logements dont la façade fait face au grand jardin commun comportent également un espace de transition,  permettant plus d’intimité aux résidents de ces logements. 

LES BALCONS, TERRASSES ET PATIOS

Tous les logements comportent un espace extérieur privé accessible depuis leur séjour, soit un balcon, une terrasse sur le toit ou un patio au rez-de-chaussée. Certains logements comportent un deuxième espace extérieur accessible depuis la chambre principale. Les logements donnant sur la rue Jean-Talon comportent des loggias, des balcons et terrasses sur le toit se présentant sous la forme d’un renfoncement en retrait de la façade, c’est-à-dire ne débordant pas de la façade. Les façades donnant sur le grand jardin commun comportent des balcons ou loggias, tandis que les façades qui donnent sur la rue Buchan n’en ont pas, sauf la partie qui est plus en retrait de la rue. Les logements du rez-de-chaussée qui donnent sur le grand jardin et sur la rue Buchan ont un patio privé séparé de l’espace public par une rangée d’arbustes.

LES INTÉRIEURS

Réparties le long d’un corridor central longitudinal, certaines unités d’habitation font face à la rue Jean-Talon Ouest, certaines à la rue Buchan et les autres au grand jardin commun. Les logements ont de grandes superficies allant de 500 pi2 à plus de 2000 pi2 pouvant ainsi accueillir plusieurs familles dans le quartier. La hauteur des plafonds des logements du rez-de-chaussée mesure 11′-6 » et 9′-0 » pour les logements des autres étages. Les intérieurs des logement sont sobres: plancher de bois, mur en gypse et structure de béton laissée apparente au plafond.